Oncologie intégrative
Face au cancer, chaque instant de bonheur est précieux... 

 

Médecine intégrative.jpg

Qu'est-ce que l'oncologie intégrative  ?

L’oncologie intégrative est une approche globale de la médecine basée sur la science et centrée sur les besoins du patient, qui associe aux traitements médicaux conventionnels des thérapies complémentaires, des approches « corps-esprit » ou encore des modifications du style de vie (Nutrition, Activité physique adaptée, Soutien psychologique, Auriculothérapie, Réflexothérapie plantaire, Etiothérapie....).

 

Elle prend en compte tous les aspects de la personne pour améliorer la qualité de vie des patients tout au long du parcours de soins face au cancer.

Elle cherche aussi à optimiser la santé et à prévenir le risque de récidive de cancer par des mesures de prévention comme l’activité physique ou l’alimentation.

 

Le patient est au cœur de cette approche qui le dote des connaissances et des compétences utiles pour être acteur face à la maladie, avant, pendant et après son traitement.

La recherche médicale dans ce domaine est par ailleurs grandissante et les résultats obtenus sont particulièrement intéressants pour la réduction des effets secondaires liés à la maladie et aux traitements oncologiques ainsi que pour l’amélioration de la qualité de vie des patients.

En Suisse, près d’une personne sur deux atteintes d’un cancer a recours aux MAC (Médecines Alternatives et Complémentaires). Cet engouement correspond au double mouvement que connait l’oncologie. D’une part, le développement d’une médecine ultra-personnalisée qui s’attache aux spécificités du cancer de chaque individu, et d’autre part celui d’une approche plus holistique qui prend en compte la personne dans sa globalité.

L’introduction progressive d’une oncologie intégrative repose sur le développement des études scientifiques de ces dernières années. On a appris par exemple que la méditation de pleine conscience permettait de diminuer les symptômes d’anxiété et de dépression chez les personnes atteintes de cancer. L’ activité physique a, quant à elle, montré qu’elle améliore de façon significative le sommeil et la qualité de vie des patients.